Rechercher

Et si on s'aimait ?

S'aimer de façon inconditionnelle, cela vous choque?


Et si c'était possible? Je l'ai déjà partagé ici mais je pense que plus on s'aime soi, plus on est en capacité d'aimer les autres. Dans le langage psychologique on parle d'avoir une image positive de soi.


Cela signifie que l'on s'aime en entier, ce que l'on est, notre corps, cela signifie se décrire avec des adjectifs positifs. Pour les personnes qui ont des difficultés à s'aimer, cela peut commencer par se décrire de façon neutre. Exemple, je suis mariée, j'ai 2 enfants, j'ai un travail en CDI, je recrute environ 20 personnes par an, etc. Cela change d'un discours intérieur qui pourrait être j'ai 35 ans j'exerce un travail qui ne m'intéresse pas, je suis un imposteur partout où je passe, j'ai pas confiance en l'avenir et je me demande ce que je vais faire de ma vie.


Une fois la description neutre intégrée, et qui sert de référence pour se décrire, on peut passer à l'étape où on cultive une image positive de soi. Et si je pensais que je suis quelqu'un de formidable? Cela changerait quoi pour moi. Si cela me plait de penser que je suis quelqu'un de drôle, de sympa, d'intelligente, que je suis LA leader de ma vie et que je m'aime pour tout ça quoi qu'il arrive.


Et pour vous? Si vous vous interrogiez sur l'image que vous avez de vous même? Dans notre société, si on dit qu'on s'aime, on peut passer pour quelqu'un d'arrogant. L'arrogance cela vient d'un sentiment d'insécurité, et c'est ce que l'on fait pour se rassurer. Au contraire, moins on s'aime plus on est arrogant.


Lorsque on commence à s'aimer, on commence à mieux vivre avec les autres et c'est là qu'on crée de l'impact.

3 vues0 commentaire