Rechercher

Juger les autres nous entraine à nous juger nous-même

Avez-vous tendance à penser soit en noir soit en blanc ? 💭


Penser noir et blanc c’est adopter des pensées entre lesquelles il n’y a rien au milieu, telles que :


-Croire que vous devez exclure quelqu'un de votre vie parce qu'il a fait quelque chose que vous n'aimez pas.

- Penser que quelqu'un est une mauvaise personne ou n'est pas de votre côté pour avoir une opinion différente de la vôtre.

-Voir seulement deux choix à un problème.

-Se voir et voir les autres comme ayant raison ou tort, et rien entre les deux.


La pensée en noir et blanc est extrêmement courante, mais elle peut sérieusement vous gâcher la vie si nous ne la maîtrisons pas.


Lorsque nous pensons que tout le monde est bon ou mauvais, ou de notre côté ou contre nous, nous pouvons avoir tendance à nous sentir mal quand quelqu’un ne se comporte pas exactement comme nous le souhaiterions. 😞


La pensée en noir et blanc abîme non seulement notre capacité à faire preuve de compassion et d'acceptation envers ceux qui sont différents de nous, mais elle conduit également à se sentir désespéré dans des situations où l’autre n’est pas à la place où on l’attend 😳


Puisque nous sommes TOUS des gens compliqués avec notre propre histoire, nos qualités et nos défauts, la palette noir et blanc ne fonctionne pas 👎


Lorsque nous réagissons par la critique et le jugement envers les autres, nous prenons l’habitude de le faire avec nous même également, à nous voir comme mauvais, indignes, égoïste, pas assez ci ou ça.


Nous interprétons tout dans nos vies à travers cette lentille en noir et blanc, bien et mal et oublions toute la complexité et la nuance.


Parce que la vie n'est pas en noir et blanc. Et les nuances de gris sont pleines de nuances, de beauté, de compassion et de croissance.

1 vue0 commentaire